Donate
octobre 2014
L Ma Me J V S D
« juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Archives

Titre : Chucky 2 – la poupée de sang

Réalisateur : John Lafia

Genre : Poupée tueuse.

Année : 1990

Note : 8/10

Image de prévisualisation YouTube

Le jeune Andy et sa mère sont venu à bout de Chucky. A l’époque, personne n’a voulu croire à cette histoire : aussi, la mère fût envoyée en observation dans un hôpital psychiatrique, et Andy provisoirement placé chez les Simpson, une famille d’accueil. Afin de prouver que la poupée « Brave Gars » est inoffensive, le fabriquant ré-ouvre l’usine et relance la production de poupées. Mais un ouvrier perd la vie dans d’étranges circonstances…

Chucky 2 change radicalement par rapport au premier. En effet, alors que Chucky avait pour personnage principal l’enfant et sa mère, sa suite est clairement accès sur la poupée, qui devient ainsi la star de sa franchise.

De plus, l’ambiance générale du film change, il se révèle moins sombre et la mise en scène est beaucoup plus rythmée, malgré un début un peu lent à se mettre en place.

Le scénario est de qualité avec des personnages certes simpliste mais de qualité. L’interprétation est également de qualité.

Au début pourtant, on est déçu. En effet, Chucky tarde à apparaître. Mais une fois là, on ne va plus s’ennuyer. Les meurtres sont inventif et plaisant à voir.  Surtout le scénario va apporter une idée qui sellera définitivement la franchise : Charles Lee Ray est définitivement prisonnier de la poupée, par conséquent Chucky est à présent vivant. On a donc droit à une poupée qui saignements de nez.

L’autre idée intéressante de ce scénario est le retour aux sources dans l’usine de jouet qui à vu la naissance de Chucky. A partir de ce moment là, le film devient réellement divertissant, sans temps mort, et drôle. C’est aussi l’occasion d’admirer des effets spéciaux de réelle qualité.

Dernier point du scénario : Chucky assoit définitivement son caractère : cynique, joueur, et grossier et tout ça sans vulgarité… Chacune de ces apparitions sont un régal. Et malgré la violence de ces actes, cette poupée de sang reste sympathique.

Ce film est donc le film de la maturité du personnage de Chucky. Un petit régal et une nouvelle façon d’aborder le slasher.

Popularity: 18% [?]

Laisser un commentaire